Wiki Gardiens des Cités Perdues
Advertisement
Wiki Gardiens des Cités Perdues
Source-orange.png

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa fiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».
Voir aussi : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Cet article contient des informations révélatrices

Le Bureau des Unions est l'endroit où travaillent les Entremetteurs.

Histoire[]

Tome 7 : Réminiscences[]

Sophie s'y rend à la fin du tome 7 afin de s'inscrire et espérer que Fitz apparaisse sur ses listes. La télépathe y découvre qu'elle ne peut pas être assortie, ce qui n'est jamais arrivé auparavant dans l'histoire des elfes.

Description[]

Situé à Atlantide, le bureau des unions est un lieu où les elfes peuvent se rendre dès l'âge de 15 ans (ce qui représente en général le Niveau Cinq de Foxfire). les Entremetteurs leur fournissent un formulaire contenant des questions très variées, puis des listes de personnes adaptées à leurs réponses — cinq au total si elles s'avèrent nécessaire. D'après Fitz Vacker, ce formulaire est très long à remplir, et c'est une tâche assez agaçante, mais les questions sont intéressantes et approfondies.
Les jeunes elfes doivent choisir une personne inscrite sur leur liste, et peuvent organiser un Gala du Vannage si nécessaire pour mieux connaître les personnes présentes sur leur liste. S'ils décident de se marier avec une personne n'étant pas inscrite sur leur liste, le couple et leurs éventuels enfants seront disposeront du statut de Mal-assortis étant donné que leurs gènes sont considérées comme étant incompatibles pour former une descendance fertile ou dénuée de jumeaux ou triplés.

Emblème[]

Le sceau officiel du Bureau des Union se compose d'un grand U formé de 2 brins d'ADN dans un médaillon d'argent serti au centre de l'arche. Autour se trouve sa devise : « Progrès, prospérité, permanence et prolifération », l’objectif de toutes les unions d'après Grady Ruewen.

Employés connus[]

Advertisement