Wiki Gardiens des Cités Perdues
Advertisement
Wiki Gardiens des Cités Perdues

Spoiler.png

Attention Spoiler !

Cet article contient des informations révélatrices au sujet du Tome 3.

Lady Galvin est une enseignante à Foxfire, la prestigieuse académie des elfes.

Histoire[]

Lady Galvin enseigne l'alchimie à Foxfire. Elle n'aime pas particulièrement son travail et le fait seulement pour le titre.[1] Elle n'aime pas vraiment Sophie, qui n'est vraiment pas compétente dans sa matière. Elle lui a même brûlé accidentellement sa cape.[2] Lady Galvin était furieuse car elle attache beaucoup d'importance à sa cape et à l'image qu'elle donne d'elle. Elle est la seule enseignante à ne pas avoir validé le niveau de Sophie devant le Conseil et cela a failli empêcher Sophie de poursuivre sa scolarité à Foxfire, mais l'alchimie fut remplacée par les cours d'Instillation et Sophie continua de suivre ses cours dans l'académie elfe.

Description[]

Apparence[]

Elle a des cheveux marron tirant sur le roux attachés en une coiffure serrée avec des yeux bleus.[3]

Personnalité[]

Lady Galvin est très attachée à sa cape[4], le symbole de la noblesse, et plus généralement à ses vêtements. Elle paraît arrogante, peu aimable, assez froide et stricte mais elle sait parfois se montrer gentille. Elle est connue pour faire systématiquement échouer ses prodiges.

Talent(s)[]

L'enseignante est sans-talent, mais elle est très douée pour l'alchimie. Elle cherche à masquer son statut de sans-talent derrière la noblesse qui lui a été donnée à son entrée dans le corps enseignant de Foxfire.[5]

Apparitions[]

Tomes 1 2 3 4 5 6 7 8 8.5 Total
X X 2
Nouvelles bonus RDK UCD IDF TPI Total
0

Notes et références[]

  1. Relevé tome 1, chapitre 20 "Lady Galvin ne fait ce travail que pour le titre. (...) Elle déteste enseigner, et elle se venge sur ses prodiges."
  2. Relevé tome 1, chapitre 20 "j'ai accidentellement fait sauter le sérum que j'étais en train de préparer. (...) Seule sa cape à été touché."
  3. Relevé tome 1, chapitre 20 "Lady Galvin possédait une silhouette élancée et portait ses cheveux brun-roux en une coiffure si serrée et torsadée que Sophie eut la migraine rien qu'a la regarder."
  4. Relevé tome 1, chapitre 20 "Sa cape d'un vert profond, taillée dans une étoffe soyeuse, était décorée d’émeraudes elles-mêmes cousues dans des motifs élaborés."
  5. Relevé tome 1, chapitre 20 "Lady Galvin ne fait ce travail que pour le titre. Être bon en alchimie, ce n'est pas comme avoir un pouvoir spécial, alors le mentorat était sa seule option si elle ne voulait pas finir dans une échoppe d'apothicaire louche comme les Dizznee."
Advertisement