Les gnomes, gnomides au féminin, sont de petits êtres intelligents mi-animaux, mi-végétaux, qui se nourrissent de l'énergie solaire. Le peuple des gnomes est une des 5 espèces considérées comme intelligentes et participe donc, de ce fait, aux traités inter-espèces.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Les gnomes sont de petits être ressemblant plus à des plantes qu'à des animaux[1]. Ils ont la peau terreuse et des pouces verts brillants[2].

Vie[modifier | modifier le wikicode]

Les gnomes vivent depuis très longtemps en compagnie des elfes, dont ils s’occupent des jardins et potagers, ainsi que de l'ensemble de leurs tâches ménagères[3].

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Envahissement des ogres[GDCP4][modifier | modifier le wikicode]

Autrefois, les gnomes vivaient presque tous à Val-Serein mais les ogres décidèrent de s’emparer de la ville pour en faire leur capitale[4]. Ils rasèrent ensuite tous les panaciers, détruisirent les terres gnome, empoisonnant la Vespérale avec des enzymes, Val-Serein n'était plus[5]. Les gnomes, révoltés, accoururent demander de l’aide aux elfes. Ceux-ci envoyèrent alors deux Conseillers négocier avec les ogres : le Conseiller Fallon et le Conseiller Bronte, qui à cette époque était uniquement émissaire. En arrivant, accompagnés des deux guides gnomes ils trouvèrent cette belle terre complètement dévastée[6].
Lors des négociations entre les elfes, les gnomes et les ogres, les nouveaux propriétaires de Val-Serein empoisonnèrent les gnomes avec un virus[7]. Suite à cet incident, le Conseil promit aux gnomes malades de taire ce tragique épisode[8] et d'offrir un abri à leur peuple pour qu'ils ne vivent pas dans la peur et la crainte toute leur vie[9]. Les gnomes moururent suite à la maladie et se transformèrent en l'Arbre des Quatre Saisons[10].

Épidémie gnome[GDCP4][modifier | modifier le wikicode]

Plus tard, les ogres, qui avaient conclus une alliance avec les Invisibles, attaquèrent de nouveau les gnomes avec l’épidémie en pensant avoir exterminé le seul remède (qui n’est autre que la fleur des panaciers[11]). Les gnomes sont révoltés contre le Conseil qui ne réagissait pas[12] notamment une gnomide nommée Calla, alliée au Cygne Noir qui, plus tard, réussit à comprendre le chant des racines de panaciers en participant à l’expédition du Cygne Noir dans la capitale ogre. Elle apprend alors que les panaciers sont des gnomes qui se sont sacrifiés et se sont transformés en arbre et décide de se sacrifier pour son peuple et se transforme en panacier[13], sauvant ainsi son peuple de l’épidémie. Depuis ce malheureux incident révélant le passé des gnomes mort pour protéger Val-Serein les gnomes vouent une méfiance et une haine sans limite aux ogres.

Relations avec les autres peuples[modifier | modifier le wikicode]

Cette section ne cite pas suffisament ses sources
Vous pouvez aider Wiki Gardiens des Cités Perdues en y ajoutant des références.

Les gnomes sont totalement pacifiques. Ils le sont à un tel point qu'ils ont besoin des elfes pour se défendre. Les gnomes sont d'ailleurs très liés à ceux-ci et ont une relation assez symbolique avec eux. En effet, le bon déroulement de la vie de l'un dépend de l'autre car les gnomes ont besoin de la protection et de l'asile des elfes tandis que les elfes, eux, ont besoin des gnomes pour jardiner et faire pousser de savoureux mets qui leur font tant plaisir, mais aussi pour la construction de grands édifices, étant donné que les gnomes n'ont besoin que de très peu de sommeil.

Ils vouent une haine féroce aux ogres qui ont détruit leur ville, Val-Serein, et leurs précieux arbres aux faculté guérisseuses : les panaciers.

Organisation politique[modifier | modifier le wikicode]

Wds-icons-magnifying-glass-small.svg Article détaillé : République gnome

Gnomes connus[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Relevé tome 2, chapitre 3 « Les gnomes ressemblaient plus à des plantes qu’à des animaux. »
  2. Relevé tome 2, chapitre 3 « Dotés d’une peau terreuse et de pouces d’un vert brillant. »
  3. Relevé tome 4, chapitre 60 « Nous éprouvons envers vous une reconnaissance sans bornes : vous avez décidé de nous aider et de partager avec nous vos récoltes, même si rien ne vous y obligeait. »
  4. Relevé tome 4, chapitre 60 « Las, les ogres avaient saisi vos terres »
  5. Relevé tome 4, chapitre 60 « Las, les ogres avaient saisi vos terres, abattu vos bien-aimés panaciers et éventré leur écorce. »
  6. Relevé tome 4, chapitre 60 « Val-Serein était saccagé, la Vespérale polluée, les arbres arrachés. »
  7. Relevé tome 4, chapitre 60 « [...] le roi Gowg nous a conviés à sa table [...] Après une conversation aussi infecte que la nourriture servie, le dîner s'est achevé sur un ultimatum : après trois semaines, nous verrions qui menait véritablement la danse. De retour dans les Cités perdues, nous nous sommes préparés à essuyer une attaque. Le délai s'est en fait écoulé sans le moindre changement. Nous étions en train d'étudier la marche à suivre lorsque nous avons appris que vos guides étaient tombés malades. »
  8. Relevé tome 4, chapitre 60 Sur leur lit de mort, vos guides nous ont fait jurer de ne jamais vous révéler ce qui les avait tués, car ils refusaient que l'ombre de la menace ogre vienne obscurcir vos vies. »
  9. Relevé tome 4, chapitre 60 « Leur seule demande était que nous protégions le reste de la population. Nous devions loger votre peuple à l'intérieur de nos frontières, car les Cités perdues représentaient le seul endroit que les ogres n'oseraient pas envahir. Nous leur avons promis que tout gnome qui choisirait de résider parmi nous pourrait mener sa vie comme il l'entendait. »
  10. Relevé tome 4, chapitre 60 « Leur seule autre requête fut d'être transportés à Lumenaria afin d'y prendre leur forme finale, et de témoigner ainsi des atrocités commises par les ogres. Une forme que vous connaissez bien, même si vous n'en avez pas conscience. Ils ont demandé à devenir l'Arbre des Quatre Saisons. »
  11. Relevé tome 4, chapitre 74 « C'est l'origine de la guérison. La floraison née du sacrifice »
  12. Relevé tome 4, chapitre 60 « Le chagrin de la foule semblait se muer en un cri unique, réclamant justice avec une telle véhémence que les purs en tremblaient. »
  13. Relevé tome 4, chapitre 74 « Les Panaciers seraient donc des gnomes ?" demanda le Conseiller Emery pour rompre le silence. "Des Braves, qui ont choisi de changer de forme", confirma Calla. Leur énergie vitale sacrifiée nourrit les panaciers pour leur donner le pouvoir de guérison. »
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.