Wiki Gardiens des Cités Perdues
Advertisement
Wiki Gardiens des Cités Perdues

Les gnomes, gnomides au féminin, sont de petits êtres intelligents mi-animaux, mi-végétaux, qui se nourrissent de l'énergie solaire. Le peuple des gnomes est une des 5 espèces considérées comme intelligentes et participe donc, de ce fait, aux traités inter-espèces.

Description[]

Apparence[]

Les gnomes sont de petits être ressemblant plus à des plantes qu'à des animaux[1]. Ils ont la peau terreuse et des pouces verts brillants[1].

Vie[]

Les gnomes vivent depuis très longtemps en compagnie des elfes, dont ils s’occupent des jardins et potagers, ainsi que de l'ensemble de leurs tâches ménagères[2].

Histoire[]

Envahissement des ogres[GDCP4][]

Autrefois, les gnomes vivaient presque tous à Val-Serein mais les ogres décidèrent de s’emparer de la ville pour en faire leur capitale[2]. Ils rasèrent ensuite tous les panaciers, détruisirent les terres gnome, empoisonnant la Vespérale avec des enzymes, Val-Serein n'était plus[2]. Les gnomes, révoltés, accoururent demander de l’aide aux elfes. Ceux-ci envoyèrent alors deux Conseillers négocier avec les ogres : le Conseiller Fallon et le Conseiller Bronte, qui à cette époque était uniquement émissaire. En arrivant, accompagnés des deux guides gnomes ils trouvèrent cette belle terre complètement dévastée[2].
Lors des négociations entre les elfes, les gnomes et les ogres, les nouveaux propriétaires de Val-Serein, commandés par le roi Gowg, empoisonnèrent les gnomes avec un virus[2]. Suite à cet incident, le Conseil promit aux gnomes malades de taire ce tragique épisode et d'offrir un abri à leur peuple pour qu'ils ne vivent pas dans la peur et la crainte toute leur vie. Les gnomes moururent suite à la maladie et se transformèrent en l'Arbre des Quatre Saisons[2].

Épidémie gnome[GDCP4][]

Plus tard, les ogres, qui avaient conclus une alliance avec les Invisibles, attaquèrent de nouveau les gnomes avec l’épidémie en pensant avoir exterminé le seul remède (qui n’est autre que la fleur des panaciers[3]). Les gnomes sont révoltés contre le Conseil qui ne réagissait pas[2] notamment une gnomide nommée Calla, alliée au Cygne Noir qui, plus tard, réussit à comprendre le chant des racines de panaciers en participant à l’expédition du Cygne Noir dans la capitale ogre. Elle apprend alors que les panaciers sont des gnomes qui se sont sacrifiés et se sont transformés en arbre et décide de se sacrifier pour son peuple et se transforme en panacier[3], sauvant ainsi son peuple de l’épidémie. Depuis ce malheureux incident révélant le passé des gnomes mort pour protéger Val-Serein les gnomes vouent une méfiance et une haine sans limite aux ogres.

Relations avec les autres peuples[]

Cette section ne cite pas suffisament ses sources
Vous pouvez aider Wiki Gardiens des Cités Perdues en y ajoutant des références.

Les gnomes sont totalement pacifiques. Ils le sont à un tel point qu'ils ont besoin des elfes pour se défendre. Les gnomes sont d'ailleurs très liés à ceux-ci et ont une relation assez symbolique avec eux. En effet, le bon déroulement de la vie de l'un dépend de l'autre car les gnomes ont besoin de la protection et de l'asile des elfes tandis que les elfes, eux, ont besoin des gnomes pour jardiner et faire pousser de savoureux mets qui leur font tant plaisir, mais aussi pour la construction de grands édifices, étant donné que les gnomes n'ont besoin que de très peu de sommeil.

Ils vouent une haine féroce aux ogres qui ont détruit leur ville, Val-Serein, et leurs précieux arbres aux faculté guérisseuses : les panaciers.

Organisation politique[]

Wds-icons-magnifying-glass-small.svg Article détaillé : République gnome

Gnomes connus[]

Notes et références[]

  1. 1,0 et 1,1   Réf.  Relevé tome 2, chapitre 3
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6   Réf.  Relevé tome 4, chapitre 60
  3. 3,0 et 3,1   Réf.  Relevé tome 4, chapitre 74 « C'est l'origine de la guérison. La floraison née du sacrifice »
Advertisement