Wiki Gardiens des Cités Perdues
Advertisement
Wiki Gardiens des Cités Perdues
Source-orange.png

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa fiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».
Voir aussi : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Cet article contient des informations révélatrices au sujet du tome 7.

La Régulation de la température corporelle est une compétence elfique.

Description[]

Elle permet, comme le dit son nom, de réguler sa température corporelle, que ce soit de la refroidir ou de la réchauffer. Le plus simple est toujours de se réchauffer plutôt que de se refroidir. Elle est enseignée à Exillium par les instructeurs.

Apparitions[]

Tome 1 : Gardiens des Cités perdues[]

Dex propose à Sophie de lui enseigner cette compétence, mais elle refuse.

Tome 4 : Les Invisibles[]

Exillium, ils s’entraînent dans le désert pour se refroidir.

Tome 7 : Réminiscences[]

Pendant la convalescence de Sophie, Keefe lui apprend certaines astuces d'Alvar. Plus tard quand Sophie, Fitz et M.Forkle vont voir Fintan, Sophie essaie de leur expliquer comment elle parvient à bien réguler sa température. Mais ils n'y arrivent pas très bien.

Tome 8: Héritages[]

Au moment où Sophie, la Brigade Intrépide et les conseillers se retrouvent tous dans le Parangon pour se rendre dans la Cime de Pureté, ils ont très chaud et Sophie Elizabeth Foster|Sophie]] utilise ses connaissances acquises pour se refroidir légèrement grâce à sa sueur.

Astuces d'Alvar[]

Pour ne pas se congeler ou mourir de chaud, Alvar a appris à Keefe certaines astuces. Pour cette compétence, il suffit, pour le froid, de se concentrer sur les petites frictions (par exemple : doigts de pieds qui frottent, claquer des doigts…) et laisser son esprit augmenter la chaleur. Pour le chaud, il faut essayer d'amplifier avec l'esprit toute la fraîcheur qu'on ressent, Sophie se refroidit à l'aide de sa sueur dans le Parangon.

Advertisement