Spoiler.png

Attention Spoiler !

Cet article contient des informations révélatrices.

Silveny est une femelle alicorne que Sophie a trouvé.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Tome 2 : Exil[modifier | modifier le wikicode]

Elle a été découverte par Sophie, et ramenée dans le sanctuaire de sa famille. Sophie l'a ramenée par télépathie, en lui répétant souvent le mot "AMIE"[1], ou en la rassurant avec des images d'elle soignant ou caressant des créatures.[2] Silveny est une femelle, ce qui est pour Grady le "jackpot".[3] Les Heks ont tenté de l'enlever, sans succès, croyant pouvoir mieux s'en occuper. Sophie l'élève et le Conseil, va la voir souvent pour prendre des nouvelles de la créature. La première fois que Silveny vole avec Sophie, l'alicorne reste têtue et quand Sophie insiste, elle l'a fait tomber dans du crottin à paillettes.[4] A la deuxième démonstration, Sophie la dirige avec gauche ou droite.[5] Silveny, répète sans cesse ce mot, et a un moment elle accepte. La jeune fille va donc découvrir que les alicornes peuvent se téléporter[6]en l'emmenant dans une vaste prairie.[7] Puis Silveny est transférée au Sanctuaire, car quand les Conseillers annonce que l'esprit d'Alden Vacker est brisé, il fallait un événement joyeux pour compenser. Elle emménage donc dans le même enclos que Greyfell, le seul mâle alicorne connu. Les Invisibles tentent d'enlever les deux alicornes, en vain.

Tome 4 : Les Invisibles[modifier | modifier le wikicode]

Greyfell et Silveny sont maintenant compagnons. Silveny annonce à Sophie qu'elle est en gestation.

Tome 7 : Réminiscences[modifier | modifier le wikicode]

Silveny met bas prématurément car son organisme n'est pas capable d’amener ses petits à terme : en effet, elle ne voulait pas de visite parce qu'elle ne voulait pas qu'on découvre qu'elle portait des jumeaux. Les petits, une femelle et un mâle, auraient été perdus sans l'intervention de Tarina[8] : elle propose de mettre les poulains dans des capsules en attendant qu'ils soient prêts, comme pour les trolls. Les poulains sont transférés dans un lieu secret, et pour les réconforter, Keefe propose aux jeunes parents de choisir les prénoms de leurs enfants. Ils nomment leur première née Luna et son frère Félix. Quelques temps plus tard, les capsules éclosent et les poulains retrouvent leurs parents.

Relations[modifier | modifier le wikicode]

  • Sophie est la première amie elfe de Silveny. Elles s'entendent très bien et veillent l'une sur l'autre. Elle peuvent communiquer par télépathie (ou elle'exprime par exclamation).
  • Keefe peut aussi communiquer avec Silveny et il la surnomme Miss Paillettes ou Maman Paillettes depuis la naissance de Luna et de Félix.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Membres[modifier | modifier le wikicode]

Arbre généalogique[modifier | modifier le wikicode]

Cercle-Silveny, Tome 2.jpg
Silveny
 

Greyfell
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Félix
 
Luna


Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Images[modifier | modifier le wikicode]

Officielle[modifier | modifier le wikicode]

Fanart[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Relevé tome 2, chapitre 2 "Un frisson lui parcourut l'échine à mesure qu'une pensée remontait à sa conscience et bondissait dans son esprit, prenant forme peu à peu, jusqu’à finalement former un simple mot. Amie."
  2. Relevé tome 2, chapitre 2 "Afin de renforcer sa parole, elle y joignit de nouvelles images de son travail avec les animaux."
  3. Relevé tome 2, chapitre 2 "Celle du Sanctuaire est un mâle ! s'exclama Grady, la tirant de sa revernie. Quelle trouvaille exceptionnelle, Sophie !"
  4. Relevé tome 2, chapitre 11 "Comme par miracle elle atterrit sur ses pieds. Les jambes flageolantes, en proie au vertige, elle trébucha avant de s'écrouler. Pile dans un tas de crottin d'Alicorne."
  5. Relevé tome 2, chapitre 40 "Au moins avait-elle compris comment diriger Silveny en lui apprenant quelques ordres simple : "gauche", "droite"."
  6. Relevé tome 2, chapitre 44 "Au son du hurlement de Sophie, elles se précipitèrent vers le néant. (...) Un éclair de lumière blanche s’abattit alors à grand fracas. (...) Elles étaient à Havenfield, puis l'instant d'après,le ciel s'était déchiré, et voilà qu'elles se trouvaient ailleurs...et ce, sans avoir sauté. (...)On s'est téléportées ?"
  7. Relevé tome 2, chapitre 45 "Silveny lui emplit l'esprit d'une image saisissante : Une prairie luxuriante encerclée de montagnes enneigées. (...) une vallée s'ouvrant sur la chaîne montagneuse qu'elle avait vue dans les pensées de l'alicorne."
  8. Relevé tome 8, chapitre 2 "Poulains et mère n'avaient survécu à cette mise bas extraordinairement risquée que grâce à l'aide des trolls et de Luzia Vacker."

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.